print preview

Spécialisation/approfondissement

 

La Formation des entraîneurs Suisse délivre, en collaboration avec Swiss Olympic, des qualifications dans les domaines suivants: Spécialisation en condition physique, Spécialisation entraînement aux haltères et Approfondissement coaching mental. Les entraîneurs acquièrent les compétences nécessaires à l’obtention de ces qualifications en suivant les cours appropriés proposés dans notre offre de formation. 

La Formation des entraîneurs Suisse recommande les cours à suivre pour acquérir les compétences nécessaires. Mais c’est à l’entraîneur de décider, de sa propre ininiative ou en accord avec sa fédération sportive, des cours qu’il entend suivre pour se préparer aux qualifications voulues. Il n’est donc pas nécessaire de présenter une attestation de cours pour être admis aux qualifications. Il existe toutefois des conditions d’admission formelles pour chaque spécialisation/approfondissement (p. ex. l’encadrement d’un athlète au niveau sport de performance et sport d’élite, la rédaction d’un travail de projet, etc.). 

Spécialisation en condition physique (SCP)

Spécialisation entraînement aux haltères (SEH)

Approfondissement coaching mental 

FAQ spécialisation/approfondissement

Outre les deux examens fédéraux, la Formation des entraîneurs Suisse attribue, en collaboration avec Swiss Olympic, des qualifications dans les domaines de la spécialisation en condition physique, de la spécialisation Entraînement aux haltères et de l'approfondissement en coaching mental. Elle recommande de suivre des cours correspondants en guise de préparation à ces qualifications. L’entraîneur choisit toutefois lui-même ou d’entente avec sa fédération sportive les cours qu’il entend suivre pour se préparer à la qualification visée. Aucune attestation de cours n’est donc requise pour être admis à ces qualifications. Des conditions d’admission formelles sont néanmoins applicables à chaque spécialisation/approfondissement (p. ex. s’occuper d’un athlète à l’échelon du sport de performance et du sport d’élite, rédiger un travail de projet, etc.). Plus d’infos

Oui, comme la formation se fait en cours d’emploi, l’entraîneur doit impérativement exercer une activité dans le sport de performance avec des athlètes qualifiés (détenteurs d’une Swiss Olympic Card).

Non, comme la formation se fait en cours d’emploi, l’entraîneur doit impérativement exercer une activité dans le sport de performance avec des athlètes qualifiés (détenteurs d’une Swiss Olympic Card). Si un entraîneur perd son travail pendant la durée de la formation, il peut la terminer. Il lui appartient toutefois de s’organiser pour mener à bien dans un contexte approprié les éventuelles obligations qui lui incombent (p. ex. mesures d’entraînement, tests avec des athlètes, etc.).

Comme ils doivent être en possession du complément J+S Sport de performance pour être admis, les entraîneurs disposent déjà du complément Physis de J+S. La qualification ER Physis n’a plus de raison d’être puisque le niveau ER n’existe plus.

Pour l’instant, Swiss Olympic ne prévoit pas de verser des subventions d’encouragement supplémentaires sur cette base. La qualification Entraîneur de sport de performance avec brevet fédéral (examen professionnel réussi) ou toute autre équivalence correspondante est déterminante pour le versement de telles subventions.