print preview Retour Page d'accueil

«Macolin est un lieu sacré pour tous les amateurs de sport»

Yongmin Hua est venu pour la première fois à Macolin en 2004 pour y préparer un doctorat. Les relations entre celui qui est devenu le directeur du Foreign Affairs Office de l’université de sport de Pékin (BSU) et la HEFSM, Walter Mengisen en particulier, ont toujours été maintenues.

07.09.2017 | Patrick Lienhart

170907_Hua

Yongmin Hua avec Keije Cao, qui a accompagné chaque jour la délégation chinoise


Yongmin Hua faisait donc partie de la délégation d’étudiants de la BSU venue visiter Macolin pendant deux semaines. Le retour dans son ancien établissement offrit l’occasion de discuter avec lui des échanges entre la HEFSM et la BSU.

L’ouverture et la gaieté de Yongmin Hua sont contagieuses. Malgré l’heure matinale, il est déjà plein d’entrain: il est 7h30 et il prend son petit déjeuner au restaurant Bellavista, en compagnie de Keije Cao, qui accompagne chaque jour la délégation chinoise et fait aussi office d’interprète au besoin. Cela fait 10 ans déjà que la HEFSM et la BSU ont entamé leurs échanges. Yongmin Hua, comme il le dit lui-même, est convaincu que «chaque université ou haute école a pour devoir de suivre l’évolution globale et d’observer ce que font les autres. C’est une formidable occasion de découvrir d’autres «univers». Mais nous devons pour cela créer des plateformes et susciter des opportunités, non seulement pour nous, mais aussi pour nos étudiants, d’élargir leur horizon».

Le Chinois se montre tout aussi enthousiaste lorsqu’il parle de la Suisse: «La nature en Suisse est numéro 1. Et Macolin est un lieu sacré pour tous les amateurs de sport. Les conditions sont fantastiques.»

Yongmin Hua voit également des possibilités de renforcer la collaboration entre la HEFSM et la BSU dans le domaine des sports d‘hiver. «Le sport en Chine connaît une véritable explosion. En 2022, les Jeux olympiques d’hiver auront lieu à Pékin. De nombreuses équipes nationales s’entraînent sur le site de la BSU. La Suisse possède une grande expérience des sports d’hiver, dont nous pouvons beaucoup profiter», dit-il. L’échange d’expériences a déjà commencé et va certainement encore s’intensifier.

Avec leur visite à Macolin, les étudiants chinois ont eu la chance de découvrir de nouveaux sports, ce dont Yongmin Hua est reconnaissant. Son accompagnatrice Keije Cao le confirme: «Nos étudiants ont découvert de nombreux sports, par exemple l’escalade, la voile ou l’aviron. Tout cela était nouveau pour eux, tout comme le VTT, pour lequel certains ont montré quelques appréhensions avant de s’enthousiasmer pour ce sport. Les entraîneurs méritent aussi des éloges, car ils ont initié les étudiants à ces nouveaux sports de manière très professionnelle et attentive, ce qui a été très apprécié. Avec le temps, les étudiants se sont également accoutumés à la nourriture, qui est tout à fait différente en Chine », dit-elle avec un sourire.  

Pour conclure, Yongmin Hua souhaite, au nom de l’ensemble de la délégation, transmettre le message suivant : «Un chaleureux merci pour le grand soutien et l’incroyable hospitalité qui nous ont été témoignés ici, ainsi qu’aux collaborateurs et aux étudiants qui ont fait un job fantastique et se sont occupés de nous de manière formidable». C’est clair: ce n’est certainement pas la dernière fois que Yongmin Hua vient en Suisse, et à Macolin en particulier.